Derniers conseils avant une partie de poker

Une fois installés à une table de poker, vous vous laisserez rapidement entraînés par le jeu. Quelques conseils ne sont pas de trop pour garder la tête froide et s'entraîner à avoir les bons réflexes à une table de jeu. Le poker peut s'apparenter à une guerre de nerfs où la meilleure compréhension des autres joueurs à la table est fondamentale. Le poker ne consiste pas seulement à reposer le jeu sur les cartes en main mais à découvrir la personnalité des autres joueurs, tout en se protégeant en divulguant le moins d'infos sur soi-même aux autres. Que faudrait-il faire dans ce cas pour se maîtriser au mieux sur une table de poker ?

Un comportement à revoir !

Au poker, moins votre personnalité sera connue, plus vous laisserez planer le doute sur votre jeu et l'on se méfiera de vos cartes. Si vous êtes novices dans le poker, ne le montrez pas. Avoir de l’assurance est une clé donnée pour impressionner ses adversaires et surtout réussir ses bluffs. De plus, en toute circonstance, apprenez à être calme et à respecter la concentration palpable des joueurs de la table. A proscrire donc, alcool ou téléphone portable pendant les parties de poker.

Attention, vos gestes vous trahissent et laissent transparaître vos émotions, donc des indices sur votre jeu ou votre stratégie vont se manifester à travers vos réactions. Restez alors impassible, contrôlez vos mains pour ne fournir aucun indice sur votre état à vos adversaires aguerris qui analyseront même le moindre battement de cils.

Sur une table "no limit", un joueur se retrouve facilement entraîner à miser sans compter. Précaution dès l'entame : limitez avant de vous asseoir à une table les pertes que vous admettez ainsi que les gains que vous vous fixez et sachez vous retirer quand il le faut. Donc, savoir s’avouer vaincu mais aussi savoir se retirer avant que le vent ne tourne dans une autre direction. Faut-il le dire ? Jouez pour le plaisir de jouer !

Mieux comprendre la table de poker

Comment mieux cerner les joueurs à votre table ? Mettez-vous à la place de vos adversaires, observez-les durant quelques tours et n'hésitez pas à sacrifier quelques jetons pour tirer des informations précieuses car miser ou relancer ne servent pas seulement à augmenter le pot. Une relance traduit une certaine sérénité, une égalisation traduit une certaine prudence tout cela dépend des caractères et du style de jeu habituel de chaque joueur. Sachez pourtant discerner les bluffs!

Certaines phases de jeu sont riches en infos et vous placent dans des conditions plus favorables que d'autres. Etre le donneur/dealer qui se prononce en dernier, quand les autres joueurs se sont avancés permet de jouer en tenant compte des positions prises. De votre côté, restez imprévisible en adaptant et en mélangeant les styles, en faisant le contraire de ce que vous auriez fait d'habitude par exemple, mais sans exagérer non plus.

Chaque moment révèle un peu plus la manière de jouer des autres, retenez comment ils ont joué leurs coups gagnants ou perdants. Relevez les manies et autres tics ou habitudes qui trahissent l'état d'âme (serein, nerveux, bluffard) des joueurs. Vous pourrez déjà reconnaître les joueurs agressifs de par la taille de leur bankroll qui leur servira pour leur jeu dynamique et inversement pour les "timides/prudents".

Conseils sur votre manière de jouer

Une des erreurs de débutant est de penser que toutes les mains de départ peuvent être des mains gagnantes à tous les coups. Au contraire, il est utile de passer sur certaines mains de départ peu convaincantes, voire de se coucher en cours de jeu pour ne pas perdre plus gros encore que la mise déjà engagée.

L'instinct du joueur est une lame à double tranchant : s'il vous prévient que vous allez perdre, couchez-vous ! Vous aurez de nouvelles occasions pour rattrapper si vous vous trompez. Par contre, si vous avez l'intuition que vous allez gagner, revoyez les signes avant de remiser car ce côté de l'instinct est plus trompeur.

Si vous tentez de bluffer, outre votre assurance apparente, donnez un sens logique à votre jeu pour être crédible et allez jusqu'au bout de votre stratégie. Ne vous donnez pas une réputation de bluffeur. Souvenez-vous, vous n’êtes pas le seul à le faire et à analyser. Ainsi, ne bluffez pas un joueur que vous savez solide et qui ne lâchera pas bientôt prise. Ciblez plutôt des joueurs facilement impressionnables qui ont peur de perdre, notamment ceux dont le tapis s'est amenuisé à vue d'oeil. Enfin, quand tout le monde se couche face à votre bluff, ne montrez pas vos cartes pour laisser le doute s’installer et surtout pour ne pas dévoiler votre jeu.


Close