Déroulement d'un coup de Poker

Le poker en général se joue avec une boite de 52 cartes et deux à dix joueurs selon le type. On distribue les cartes une par une jusqu'à ce que chaque joueur ait une main de cinq cartes. Elles sont classées de telle façon que l'as est le plus fort puis le roi et ainsi de suite jusqu'au deux. L'as peut aussi accompagner le deux, trois, quatre et cinq pour former une quinte. Le but est de former la combinaison de cartes la plus forte. Les combinaisons varient et sont classées.

Si deux joueurs ont la même combinaison, celle où il y a la carte la plus forte remporte. Si aucun joueur n'a pu former de combinaison, celui qui a la carte la plus valeureuse gagne. Sinon, voyons comment se déroule le coup au poker.

Le déroulement d'un coup au Texas Hold'em

On appelle cette partie "pré-flop". On commence par tirer au sort le joueur qui sera "le bouton dealer" ou donneur. Le joueur à sa gauche sera le Small Blind et celui à gauche de ce dernier sera le Big Blind. Ces deux blinds feront obligatoirement des mises. On distribue les cartes suivant le sens des aiguilles d'une montre et on commence par le Small Blind.

Deux cartes appelées "pockets cartes" sont données à chacun et le joueur à gauche du Big Blind commence le jeu. Le Small Blind vaut la moitié du Big Blind. Le joueur a le choix entre miser la même somme que le Big Blind, relancer c'est-à-dire dépasser sa mise ou se coucher. Cette dernière action consiste à laisser passer son tour sans se retirer du jeu. Le joueur suivant peut en faire de même et ainsi de suite. Si jusqu'au tour du Big Blind, personne n'a misé plus que ce dernier ou si tout le monde s'est couché, on tire le flop et un nouveau tour de mise est entamé. C'est la phase du "flop" où le donneur affiche trois cartes sur le tableau.

Cette fois-ci, le joueur à gauche du bouton dealer commence le jeu. Il peut miser au minimum celle du Big Blind et doubler s'il veut relancer. Quand la mise est à égalité, on arrive au "Turn" ou affichage de quatre cartes. On fait un autre tour de mise, de la même manière et on achève par le River, affichage de cinq cartes. Ces affichages de cartes permettent au joueur de faire sa combinaison avec les deux qui lui ont été données. Il peut les utiliser, en utiliser une seule ou ne pas en utiliser du tout. Un dernier tour de mise déterminera le vainqueur qui aura la meilleure combinaison ou restera seul, non couché ou la mise est à nouveau à égalité. S'il y en a plusieurs à avoir la même combinaison, on fait un partage égal.

Sinon, on peut toujours procéder au All-in qui exige au moins deux joueurs. Ils montrent tous deux leurs cartes, le croupier tire ensuite celles qui restent. On a le "side-pot" quand plusieurs joueurs sont All-in. Celui qui a la plus faible combinaison ne gagnera que son tapis multiplié par le nombre de joueurs.

Le déroulement d'un coup au poker fermé

Les cartes sont distribuées selon la règle générale du poker. Le distributeur se sert en dernier et donne la première carte à son voisin de gauche. Chacun des joueurs peut ensuite regarder ses cartes. Les enchères commencent tout de suite après.

Pendant les enchères, chaque joueur, lors de son tour, doit miser la même somme que son précédent ou le dépasser. Il peut toujours se coucher s'il lui est impossible de miser. Le tour d'enchères s'arrête quand plus personne n'a misé ou quand tout le monde s'est couché sauf un qui, systématiquement, gagne la partie.

Il ne faut pas miser plus qu'on ne peut le faire au risque de faire faillite et se retirer du jeu. Lors des parties au pot, le joueur à gauche du donneur ouvre l'enchère. Mais avant cela, les autres joueurs ont le choix entre dire "parole" c'est-à-dire laisser passer son tour sans miser mais ne se retirant pas du jeu, ou "ouvrir"c'est-à-dire faire une mise qu'il place au milieu du tapis en annonçant "j'ouvre de tant" et qu'on appelle "ouverture".

Dans d'autres variantes du poker, quand le dernier joueur dit "parole", il gagne une carte gratuite car il n'a pas besoin de faire une enchère à la prochaine distribution de carte. Il n'y a pas d'enchères dans le Blind car le blindeur qui peut parler, passer ou relancer est l'ouvreur et sa mise est l'ouverture.

Quand un joueur a ouvert, on peut agir de différentes façons : ‘Se coucher’ qui ne se fait qu'après l'ouverture. On peut aussi ‘Suivre’ ou ‘Voir’ qui consiste à miser la même somme que l'enchère en cours. On peut également décider de ‘Relancer’ ce qui n'est pas possible si c'est le même joueur qui a fait l'enchère. Dans ce cas, le tour se termine. On peut relancer autant de fois qu'on le souhaite. Le joueur n'ayant plus assez pour miser correctement mise ce qui lui reste et c’est ce qu’on appelle ‘Faire tapis’. Si la chance lui sourit, il gagne seulement le montant de son tapis, et s'il perd, il se retire du jeu. Notez qu’il peut y avoir plus d'un tapis.

On fait un deuxième tour d'enchère. La fin du coup est déterminée lorsqu'il n'y a plus qu'un seul joueur restant, ce dernier pouvant ne pas montrer ses cartes, ou lorsqu'il n'y a plus de mise et on arrive à ‘l'abattage’ ou ‘showdown’ pendant lequel le reste des joueurs montre leurs cartes. Celui qui a la plus forte remporte.

Sachez qu’on n'achète de jetons qu'au début du jeu et qu’on ne peut en ajouter au cours du jeu. Il faut savoir également que chaque joueur place les cartes qu'il souhaite échanger sur la table, face découverte pour que le donneur les échange. On peut échanger jusqu'à trois cartes, seul un joueur peut en échanger quatre. Celui qui ne fait aucune échange est "servi" mais cela ne se fait qu'au blind.


Close