Le World Poker Tour.

Le poker rentre en force dans le quotidien des gens, depuis quelques temps, il y a une véritable ruée vers ce jeu de cartes. D’un côté, à cause de sa renommée qui monte en flèche, d’un autre côté, pour les intérêts que le jeu fait miroiter.

La série des World Poker Tour commence en 2002, c’est le fruit de l’imagination débordante d’un amoureux du jeu nommé Steve Lipscomb. Il pense à un tournoi de poker pouvant réunir les grands noms du jeu et les petits joueurs voulant sortir de l’ombre. Au début, peu de gens croient au sérieux du projet mais ils s’en mordent vite les doigts ! Lorsque la chaîne télévisée Travel Channel diffuse la première saison, 15 millions de téléspectateurs sont littéralement scotchés à leurs postes. Des passionnés de tous âges, de tout genre et de toutes nationalités commencent à prendre goût au Texas Hold’em. Le World Poker Tour rentre officiellement dans le monde des grands tournois de poker tel l’EPT ou le World Series Of Poker (WSOP). Cette émission est tellement populaire que la chaîne télévisée Travel Channel prend le slogan : « Wednesday night is poker night ».

L’initiation du poker à la télévision

Si l’audience du World Poker Tour a atteint un niveau record, c’est aussi à cause de ses présentateurs phares : Mike Sexton et Vince Van Pattern. Ce duo anglophone combine le charme hollywoodien de Pattern avec l’expérience de Sexton qui porte un bracelet de la World Series Of Poker puisqu’il y participe même activement tous les ans. Ce tandem hors pair ne serait pas aussi efficace sans la participation de la présentatrice de charme qui est choisie autant pour son intellect que pour sa plantureuse physionomie. Le duo francophone qui les remplace est composé de Lionel Rosso (remplaçant de Denis Barbir depuis septembre 2007) et du champion du monde Patrick Bruel. Lorsque les commentateurs évoquent des termes techniques, des fenêtres apparaissent à l’écran pour expliquer leurs sens. C’est aussi un des points forts du World Poker Tour.

Le World Poker Tour est le premier tournoi de poker à montrer le jeu des joueurs. En effet, grâce aux caméras baptisés : « WPT cam », il est possible de voir les mains des joueurs. On peut ainsi comprendre le jeu, la manière de jouer des finalistes et tout le drame humain qui accompagne le poker. Dès lors, il n’a plus été concevable d’organiser un tournoi télé-diffusé sans ces petits gadgets à l’exemple des « Celebrity Poker » ou « Ladies Night ». Le « Tournoi des As » diffusé sur Paris Première a même utilisé ce concept.

Que peut-on gagner au poker ?

Les gains du World Poker Tour ont eu un départ modeste mais ont sensiblement augmenté avec le temps. Les gains ont commencé avec 8 millions de dollars à se départager entre les finalistes, avec 2,7 millions pour le premier, ils sont montés à environ 70 millions de dollars pour la saison 2008-2009. Mais bien plus que les gains, c’est la renommée et l’expérience de jeu que les participants viennent chercher dans le World Poker Tour c’est même pour cela que cet événement est appelé : le tournoi où naissent les légendes. De simples joueurs de poker sont devenus des stars internationales comme Gus Hansen, Howard Lederer, Jennifer Tily ou encore Alan Goehring. Les gagnants du World Poker Tour sont adulés de tous les férus de poker, les plus grands palmarès sont détenus par Gus Hansen avec 4 victoires, l’américain Tuan Le avec 3victoires, et enfin David Benyamine, Howard Lederer, Daniel « Kid poker » Negreanu, Carlos « El Matador » Mortensen, Alan Goering, Michael « the Grinder » Mizrachi, Nick Schulmann, Barry Greenstein qui sont ex aequo à la troisième place avec pour chacun deux victoires.

Comment faire pour participer ?

Se mesurer aux grands noms du poker dans le World Poker Tour n’est pas difficile, il suffit d’obtenir son ticket en jouant dans les tournois satellites qui est, bien entendu moins cher qu’un ticket acheté sur les lieux du tournoi. Il y a des tournois satellites sur Internet et beaucoup de ceux qui rêvent de se mesurer à leurs idoles jouent beaucoup pour s’assurer une place dans le tournoi le plus regardé de la planète.

Le buy-in proprement dit, quant à lui, coûte entre 7.500 et 25.000 $. Vu le prestige des casinos qui sont sur la liste du World Poker Tour, les prix des tickets sont compréhensibles. Il y a par exemple, juste pour la saison 2008-2009, le « Casino Barcelona » d’Espagne, le « Bellagio » de Las Vegas, le « Commerce Casino » de Los Angeles, le « Foxwoods Resort Casino» de Leydyard, Connecticut.


Close